Galerie Borghèse

Piazzale del Museo Borghese, 00197 Roma, Italia (0)
from/per person 40
  • Musées
  • Groupes acceptés
  • Skip-the-Line Access
  • Visite de 3 heures
  • Visite individuelle
Authorized travel agencies could book transportations, headphones and other additional services.

Description

Visite de la Galerie Borghèse

Dans le cadre magnifique de la Villa Borghèse, la visite comprend l’intérieur de la Galerie et le parcours vers le “Casino Borghèse“, dans le magnifique jardin de la Villa.

Casino Borghèse et jardins

La Galerie Borghèse a été commandée par Scipione Borghèse, neveu du pape Paul V, et réalisée dans le gigantesque parc romain de Villa Borghèse.
En 1608, Scipion acheta les statues du palais Coeli et reçu de son oncle, le Pape, toutes les sculptures de l’atrium de la basilique Saint-Pierre, lors de la rénovation de la façade de la basilique.
Durant la visite, nous admirerons cette collection sculpturale, aujourd’hui abritée dans le “Casino Borghèse“, ainsi que les beaux jardins, conçus entre 1608 et 1613 par Flaminio Ponzio et complétés par Giovanni Vasari en 1617.
Avant de nous intéresser à l’intérieur de la Galerie Borghèse, nous irons visiter les deux structures construites par Vasari près de la villa: la Volière et Méridienne.

L’intérieur de la Galerie Borghèse

La visite se poursuivra à l’intérieur de la Galerie Borghèse, conçue par Antonio Asprucci et un grand nombre d’autres artistes. La collection actuelle est le résultat de l’union des sculptures du Palais Borghèse au Champ de Mars et de chefs-d’œuvre d’autres palais des environs de Rome. Certaines pièces uniques font partie intégrante de l’architecture de la galerie.
Au cours de la visite, nous admirerons un grand nombre d’ouvrages d’une valeur inestimable, comme le célèbre tableau du Titien, intitulé “Amour Sacré et Profane“.
Dans la galerie, en plus de chefs-d’œuvre classiques, le cardinal Scipion a inséré des sculptures modernes magnifiques en marbre. Il a commandé au Bernin certains travaux, tels que la “Chèvre Amalthée“, “Enée“, “Anchise et Ascanius“, “l’Enlèvement de Proserpine“, “David” et “Apollon et Daphné“, tous réalisés entre 1615 et 1623.
Grâce à l’institution du fideicommissaire, la collection est restée intacte jusqu’à la fin du dix-huitième siècle. Puis, quelques chefs-d’œuvre ont été emmenés au musée du Louvre à Paris, par le biais d’une vente forcée imposée par Napoléon Bonaparte, entre 1807 et 1808.
Le prince Camille a acheté d’autres œuvres d’art, comme la statue de “Pauline Borghèse” du Canova, et “Danae” peinte par Correggio.
En 1902, la Galerie Borghèse ainsi que les jardins ont été achetés par l’État italien.